Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition Appel au Maire de Paris

Pour:Maire de Paris

Appel au Maire de Paris

Monsieur le Maire,

Depuis plusieurs mois, les Conseillers de Paris du 18e arrondissement, élus UMP, PC/FG et Verts, ont tenté d’attirer votre attention et celle de Madame Hidalgo, première adjointe, responsable de l’Urbanisme, sur l’ensemble immobilier des 25 rue Stephenson et
2 rue Cavé.

Le 25 mars 2011, le Conseiller de Paris PC/PG Ian BROSSAT a souligné que « la démolition du 25 rue Stephenson-2 rue Cavé constituerait la première atteinte grave à la façade est du secteur » et demandé à Madame Hidalgo « d’intervenir pour éviter la démolition de cet ensemble important d’un quartier historique de notre ville ».
Le 20 mai 2011, le Conseiller de Paris UMP Pierre-Yves BOURNAZEL a estimé que, compte tenu notamment des déclarations erronées de la SEMAVIP sur les carrières de gypse à la Goutte d’Or, il y avait « matière à retrait du permis de démolir ».
Le 6 juin 2011, en prévision du Conseil de Paris des 20 et 21 juin, le Conseiller Verts Sylvain GAREL a posé une question écrite dans laquelle il rappelle l’historique des délibérations du Conseil municipal des 3 et 4 avril 2006, votre exposé des motifs rassurant les conseillers sur le fait que la démolition de ce bâtiment n’était pas souhaitée, donc pas demandée, et « vous demande de bien vouloir revoir le permis de démolir accordé dans le sens d’une réhabilitation ».

Trois élus de trois partis différents vous ont ainsi demandé d’user de votre autorité pour transformer le projet de démolition de cet immeuble faubourien en réhabilitation partielle avec maintien des façades et des fondations.

Nous estimons avec eux que :

? la non consultation du Conseil de Paris sur la démolition d’un bâtiment important datant de 1856, dont le Conseil n’avait autorisé, à votre demande expresse, que l’intégration à l’opération Château Rouge actuellement en cours dans le 18e arrondissement ;

? les déclarations erronées qui émaillent la demande de permis de démolir de la SEMAVIP ;

? l’expertise géotechnique effectuée le 13 avril 2011 par le Groupe Ingénierie Europe GINGER signalant les risques de la démolition pour l’ensemble des bâtiments de l’îlot dont le 25 rue Stephenson constitue, sur une superficie de plus de 600 m², la pierre angulaire en bas de versant Est de la Butte Montmartre,

créent suffisamment d’éléments pour que le permis de démolir accordé à la SEMAVIP par décision du 20 février 2010 soit retiré à l’amiable et que la Ville, indûment écartée des décisions auxquelles elle devait être associée en application de la Convention publique d’aménagement du 11 juin 2002 , reprenne la maîtrise de ce dossier.

Aucun délai de retrait du permis ne s’applique en cas de déclarations erronées dans le processus d’obtention du permis, le maire pouvant ainsi agir librement au nom de la commune en tant qu’auteur de la décision. La SEMAVIP, quant à elle, peut renoncer au permis dont elle est bénéficiaire ; mais, compte tenu de la qualité des parties en cause, Ville de Paris et SEMAVIP, également cocontractantes de la Convention publique d’aménagement du 11 juin 2002 précitée, il nous semble que le retrait doit et peut se faire à l’amiable, le temps d’examiner la situation dans le sens d’une réhabilitation conformément aux assurances que vous-même aviez émises dans votre exposé des motifs précédant la Délibération du Conseil des 3 et 4 avril 2006.

Ce temps d’arrêt présenterait également l’avantage de respecter la position de la Commission du Vieux Paris qui, dans un vœu du 15 septembre 2010, a « demandé un bilan d’étape urgent » de l’opération Château Rouge au motif que les démolitions en cours dans ce secteur étaient déjà « beaucoup plus nombreuses que ne le prévoyaient les plans initiaux », c’est-à-dire la CPA précitée de 2002 et ses avenants.

Nous retenons enfin dans cet appel l’opinion de l’architecte Maurice CULOT, président du Groupe international d’architecte ARCAS, président de la Fondation pour l’Architecture, qui a notamment dirigé le célèbre ouvrage La Goutte d’Or, Faubourg de Paris (1988).

Ce fin connaisseur du parcellaire de la Goutte d’Or qui, dès les premières opérations dite de la Goutte d’Or Sud, a toujours plaidé en faveur d’interventions petites et bien localisées qui n’ébranlent pas l’ensemble du sous-sol et tiennent compte des fondations existantes, estime en l’occurrence réel le risque récemment soulevé par l’expertise géotechnique de GINGER CEBTP et encourage le maintien des façades rues et des fondations de l’ensemble immobilier des 25 rue Stephenson / 2 rue Cavé.

La Commission du Vieux Paris, la DRAC, l’association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris Historique sont attentives à ces actions et démarches.

Nous comptons sur l’attention que vous porterez à cet appel et vous en remercions.


Les signataires

La Pétition Appel au Maire de Paris, sera adressée au Maire de Paris. Elle est créée et écrite par la communauté Cavé Goutte d'Or.
Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2019. Tous droits réservés.