Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition NON au redéploiement de postes de CPE sur 2 établissements

Pour:Rectorat de l'académie de Toulouse


Nous nous opposons au redéploiement de postes de CPE sur 2 établissements !

L'an dernier à la même période, le rectorat de l'académie de Toulouse présentait aux organisations syndicales un projet de redéploiement de 2 postes de CPE à temps plein en 4 mi-temps, soit 2 postes de CPE chacun à mi-temps sur 2 établissements.

Malgré les oppositions argumentées, le projet a été mis en œuvre.

Cette année encore, le rectorat poursuit cette politique pour la prochaine rentrée scolaire 2017-2018.
Outre les données, discutables, relatives au bien-fondé de ces choix dans tel ou tel autre établissement (effectifs élèves notamment, taux d'encadrement, etc.), cette mesure s'assimile en fait à une mesure de carte scolaire déguisée.

L’an dernier, les deux postes à temps plein redéployés chacun en deux mi-temps sur deux établissements ne sont pas parus au mouvement.

Les deux CPE concernés ont été mis devant le fait accompli : il ne leur a été laissé aucune possibilité de refuser ni de postuler sur un autre établissement en bénéficiant d'une mesure de carte scolaire.
De plus, les propositions d'implantations de demi-postes sur plusieurs établissements, notamment par le biais de redéploiement, ne sont pas statutaires.

Aucun texte ne prévoit l’obligation pour un CPE d’accepter une affectation sur 2 établissements, ni ne règlemente les conditions de mise en œuvre d’une telle disposition.
Autre considération majeure : ces redéploiements de postes en deux demi-postes s'effectuent au détriment des conditions de travail des CPE, de la lisibilité de leurs missions et de leur rôle dans les établissements scolaires pour les élèves, leur famille et pour les autres professionnels.

Concrètement, quelles sont les incidences ?
Un CPE qui exerce sur 2 établissements à mi-temps sur chacun d’eux, devient un sous-CPE, présent 2 jours par semaine dans chaque EPLE :
- Multiplication du nombre d’élèves en «suivi» ;
- Suivi d’élèves à raison de 2 jours par semaine, avec difficultés voire impossibilité d’être en relation avec l’ensemble des enseignants concernés par ces élèves, professeurs principaux, familles, équipe de santé et social ;
- Multiplication par 2 des temps consacrés aux rencontres interdisciplinaires pour le suivi et l’accompagnement des élèves comme pour la participation à la vie de l’établissement : cellules de veille, conseils de classes, conseils pédagogiques, CESC, formations des délégués, ...

CPE de seconde zone au sein de l’équipe de Vie solaire pour les missions suivantes pourtant clairement précisées dans la nouvelle circulaire de missions des CPE :
- Organisation et animation de la Vie scolaire ;
- Participation à la définition de la politique éducative portée par le projet d’établissement «en étant au plus près des réalités scolaires et sociales de l’établissement », intégration des projets portés dans le cadre des projets d'établissements et contrats d'objectifs ;
- Quasi-impossibilité de s’investir dans le Conseil de Vie Collégienne ou Lycéenne, dans la prise en charge de missions particulières (référent décrochage scolaire par exemple), ou encore dans un E.P.I. en collège ;

Impossible reconnaissance pleine et entière par les collègues des deux établissements :
les autres CPE, les AED, les corps pédagogique, les équipes de direction s’adapteront de fait au faible temps de présence dans l’établissement, en prenant appui préférentiellement sur les CPE à temps plein.

L’exercice du métier de CPE expose déjà fortement cette profession au stress et au burn-out. La dégradation des conditions de travail ne peut qu’engendrer un accroissement de cette réalité et un risque certain de démotivation.
Nous jugeons inacceptable cette évolution de nos conditions de travail et d'exercice de notre métier


Les signataires

La Pétition NON au redéploiement de postes de CPE sur 2 établissements, sera adressée au Rectorat de l'académie de Toulouse . Elle est créée et écrite par la communauté CPE DE L'ACADEMIE DE TOULOUSE.
Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2017. Tous droits réservés.