Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition Faire évoluer la situation du handicap en France

Pour:personnes handicapé confronté aux mêmes problèmes

FAIRE EVOLUER LA SITUATION DU HANDICAP EN FRANCE !

C'est à contrecœur que j'écris en ce (12 juin 2017 -date du jour de la diffusion de ce message).
Croyez bien que c'est avec une amertume significative que j'en arrive à une telle extrémité.  Car clamer haut et fort le bilan qui s'impose à moi, du haut de mes trente-cinq années "d'expérience" est bel et bien une extrémité.
Aujourd'hui, je dresse un constat que je vais vous exposer en la présente. En France, le monde du handicap ne se limite qu'à des shémas pré établis, imposés bien souvent par des individus pour qui le sujet reste abstrait, cloisonnant par là même les personnes handicapés dont les traits sont un tant soi peu différenciés à un traitement soit analogue à l'image du "handicap" normal, à laquelle notre pays est habitué et à été habitué au travers de normes érigés par " des pairs" aussi peu coutumiers du phénomène que leurs descendants actuels, et ce, en faisant fit des caractéristiques spécifiques aux uns et aux autres, soit similaire au traitement classique dont bénéficient les "valides" comme on les appelle dans le milieu. Personnellement, je me définis comme  une personne handicapés, apte à comprendre et a analyser le monde autour de moi, ce qui d'une part ne signifie pas que mes compatriotes n'étant point capables de cela sont bêtes, néanmoins tout en occultant  pas non plus d'un autre côté,  que certaines personnes puissent être "limités" intellectuellement,  en ne jetant point l'opprobre sur eux). Cela rend l'argument que j'avance concret dans ma situation. Pour citer un cas précis,  les moyens de transport adaptés.  En effet, à l'intérieur de ma ville,  je me retrouve "trop handicapé" pour utiliser les transport en commun, donc la solution dite usuelle pour tout à chacun, de manière optimale (le sujet à été travaillé avec l'aide de professionnels ) mais "pas assez handicapés" pour bénéficier de transport adapté, alors que je possède une carte d'invalidité de plus de 80 %. Bien sur , il existe des taxis, ou des moyen de locomotion subsidiaires cependant , pour entendre l'écho de ces derniers, c'est un peu "au petit bonheur la chance" puisque c'est la MDPH qui les évoque, en fonction de qui ils supputent  que cette solution  pourrait être adéquat, ou comme pour moi,  la délégué du handicap de ma commune avec qui j'avais  obtenu un rendez-vous. Cependant, l'une comme l'autre de ces possibilités sont assez onéreuses, doublé d'un budget à ne pas dépasser par année, et donc ne saurait convenir à longue échéance. Il est bien connu que les handicapés roulent sur l'or !!!! En conséquence de quoi, je pose une simple question...Comment fait-on des lors pour sortir librement et se socialiser ?
Quelle est l'image que l'on se fait du handicap en France ? Selon ma vision des choses, l'on s'imagine bien souvent  de gens en fauteuils (d'ailleurs quel est le sigle pour désigner le handicap ?) ou avec un cécité très importante. Bien sur, ils existent et l'impasse sur eux ne doit évidemment point être fait nonobstant penser que le handicap ne se limite qu'à ces deux critères me semble particulièrement réducteur. Et précisément, ce sont ces critères qui prévalent et ont la dragée haute pour les administrations courante dont les  moyens de transport que j'évoquais précédemment et c'est bien pour cela qu'il me semble à propos d'exposer cet état de fait , afin que certains handicaps ne soient pas prioritaires sur d'autre. C'est ou pour tout le monde ou pour aucuns. Que fait-on des garçons et des filles ayant des problèmes psychiques , ou sourde ou avec un handicap invisible et qui eux doivent se battre pour prouver à leur interlocuteurs (ou interlocutrices) qu'ils sont bien handicapé ? Que fait-on de ceux souffrant de maladies orphelines ? A ce jour , ils restent invisibles et oublié de toute, selon la version que j'ai  de la société dans laquelle nous vivons....
En dernier lieu j'aimerai évoquer un point précité dans ce texte avec plus de profondeur. Les personnes travaillant dans ce milieu. Qu'il soit clair que certains professionnel sont parfaitement à leur place et se soucient sincèrement des adultes ou enfant dont ils ont la charge (ou le dossier à traité). Mais les autres ! C'est simple, ils s'octroient du côté de la vérité et ne sont ni dans l'écoute, ni le compromis...En ajoutant qu'à titre personnel, j'ai dû me battre auprès de certains rien que pour prouver que j'ai "un cerveau" (c'est un des préjugé aussi qui fait rage dans ce monde là...handicapé donc idiot..) et que, là ou dans la vie dîtes "ordinaire", un refus de la part de tels individus, amène à des solutions annexe, à l'intérieur du vaste clot qu'est ce monde ci un "non" de leur part ne conduit bien souvent à aucuns "sentiers" afin de contourner le problème. Donc je pose la question...Que font certaines personnes dans ce milieu où ils sont censé avoir une sensibilité au dit sujet alors que ils ne se soucient en aucunes manière de savoir si on s'en sort ou non...Rien qu'un schéma pour illustrer mes dires...J'ai téléphoné récemment au conseil général et..
conseil général vers MDPH... MDPH vers service de locomotion de la ville et donc coincé de nouveau. Est-ce juste d'autant se renvoyer la balle ?
En tant que personnes handicapés, as-ton le droit, tout en reconnaissant l'utilité de l'APF, de ne pas se sentir représenté par elle ? (à titre personnel, je ne suis nullement paralysé ce qui est par conséquent antinomique au seul titre de ladite formation)
As-ton le droit de trouver ce même endroit politisé alors que la plupart de ses adhérents n'ont même pas le droit de vote ?..(là encore il s'agit selon moi d'un mal de ce pays)..Qu'une personne handicapé ou non, avec une conscience politiqué fasse signer des pétitions ou partagent ses idées ne me pose pas de soucis, du moment que la contradiction est respectée et que ce soit fait dans une certaine neutralité de lieu (comme devant un bâtiment par exemple)...Par contre qu'ils fassent cela dans un endroit publique en influençant certains et certaines, qui, ainsi que je viens de le dire, ne sont forcément tous aptes à comprendre à 100% les arguments pour lesquelles ils sont censé se battre, afin qu'il y ai plus de monde dans les manifestations (et de mes yeux, j'ai  vu le phénomène se produire donc je ne mens pas), là ça me dérange profondément...(car après,   revendiquer des idées différente ou simplement susurrer  le droit à ne point s'impliquer,  fait de nous des gens "réac",  qui pensent mal...ce qui pour moi d'ailleurs n'existent pas,  ils se trouvent juste des courants de pensées différente, dont aucuns ne sauraient détenir LA  vérité)
As-t-on le droit de trouver le GEM inapproprié lorsqu'on est dans mon cas ? C'est très bien que de tels organismes existent cependant là encore ! ils prétendent lutter contre l'isolement alors qu'ils faut "venir à eux" pour y exercer  quelconques  activités? qu'est-ce que l'isolement si ce n'est justement l'impossibilité de se déplacer et voir du monde ? Bien des fois , les offices  à qui l' on soumet cet état de fait (pas seulement le GEM mais eux y compris)  ne trouvent seulement à rétorquer que  "MANQUE D ARGENT !
As t-on le droit de trouver anormal qu'il n'existent  aucune alternative entre les ESAT classique et les ESAT hors les murs ? cela rejoint ce que je dénonçais auparavant...Comment fait-on alors lorsqu'on est confronté à ces soucis là ? à l'heure actuelle on ne vit pas et on fait...comme on peut... 
As t-on le droit de dire que dans ce monde là, on puisse se sentir trop infantilisé ? à cause du préjugé que je citais tout à l'heure , à savoir handicapé physique= handicapé mental (pour le dire de manière aussi réductrice que possible)

Si vous êtes dans une situation annexe à la mienne et que vous vous retrouvez dans quelques un de mes propos, merci de signer, afin de progressivement, faire évoluer les choses


Les signataires

Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2017. Tous droits réservés.