Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition Agir contre la MALTRAITANCE ANIMALE

Pour:Président de la République, Premier Ministre, Ministre de l'agriculture, les secrétaires d'état, l'ensemble des Députés

Cappelle la Grande le 14/05/2018

DEGHESELLE Jean – Yves et l’ensemble de ses concitoyens qui aiment et défendent les animaux à,


Monsieur Le président de la République Emmanuel MACRON
Monsieur le Premier Ministre Edouard PHILIPPE
Monsieur le Ministre de L’agriculture Stéphane TRAVERT
Mesdames, Messieurs les secrétaires d’état
Mesdames Messieurs les députés


Nous nous adressons à vous par le biais de cette pétition car depuis plusieurs, années, mois, semaines voir plusieurs jours, nous avons remarqué une recrudescence des violences faites aux animaux.
Ces différents faits ont été partagés sur les réseaux sociaux mais également dans la presse écrite, télévisuelle et même radiophonique.
Entre les phoques lâchement abattus sur la côte d’Opale, le chien attaché à un leste jeté à l’eau et mort par noyade, le cane corso horriblement assassiné près de Lens, sans compter le nombre de chiens morts par suffocation car laisser dans une voiture au soleil, ceux abandonnés par des personnes cruelles et irresponsables, ceux frappés et battus chaque jours, ceux éduquées au collier électrique voir à la cravache. Nous reprenons ici que les cas les plus récents, mais ce message est fait pour l’ensemble des animaux quel qu’ils soient à écailles, à plumes ou à poils.

Depuis le 22/03/2018 est paru un livre qui se nomme : « Le code de l’animal, un nouvel outil juridique ». Nous réclamons de ce fait sa mise en application le plus rapidement possible car après la reconnaissance du sentiment de sensibilité de l’animal, rien n’a réellement était fait juridiquement.

Dans la majorité des cas, on parle beaucoup mais il y a très peu d’agissements concrets qui aboutissent sur des peines ou des amendes qui pourraient servir d’exemple ou de jurisprudence.
Prenons par exemple les accidents liées aux morsures de chiens, les conclusions finissent toujours par être le mêmes, c’est le chiens que l’on condamne, c’est lui que l’on prive de liberté, que l’on enferme à vie voir pire que l’on euthanasie. Cela est profondément choquant car certes il a mordu, mais pourquoi l’a-t-il fait ? A-t-on envisagé que cela puisse être une manœuvre défensive de sa part au lieu d’une agression ? A-t-on cherché dans qu’elle condition exacte il vivait ? A-t-on cherché une minute à chercher si au moment X il ne souffrait pas ? A ton cherché à savoir si il était correctement éduqué ? NON A CHAQUE FOIS ON LE BANNIT.

Trop c’est trop , nous en appelons à vous pour que cela cesse, avance et change enfin dans le bon sens, en réclamant par exemple un permis chien pour toutes les races, un minimum de cours d’éducation auprès de professionnel canin ou d’association œuvrant dans ce sens, que toutes personnes maltraitant un animal ne puisse plus en avoir en fichant ces gens, que les peines encourues soient plus sévères. En soumettant chaque propriétaires d’animaux un suivi vétérinaire annuel chez un professionnel désigné par le préfet de région.
Que tous particuliers, professionnels soient poursuivis pour toutes les choses qui relèvent de la maltraitance, la nutrition, la santé et le respect de l’animal.
Nous espérons être entendus pour toutes ces pauvres bêtes qui n’ont rien demandé, seulement de pouvoir vivre heureuse et aimée, mais aussi nous pensons que pour les enfants du futur il serait bien de comprendre que l’animal nous apporte beaucoup plus d’amour que ce que l’on ne pourra lui donner, inculquons par là le respect des êtres vivants à ceux qui feront notre avenir. Une société sans animaux est une société morose et déprimée.

Nous espérons que vous porterez un réel intérêt à nos remarques et à nos demandes.


L’ANIMAL A DES DROITS, L’HOMME A DES DEVOIRS EN VERS LUI, et l’humain oublient trop souvent que celui-ci est un être vivant et non un bien de consommation, un défouloir.



Des défenseurs des animaux, mais également des électeurs potentiels.


Les signataires

Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2018. Tous droits réservés.