Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition NOS ECOLES, NOS VILLAGES VEULENT VIVRE !

Pour:Monsieur le Président de la République, Monsieur le premier ministre, monsieur le ministre de l'éducation nationale

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le premier ministre, Monsieur le ministre de l’Education nationale,

NOS ECOLES, NOS VILLAGES VEULENT VIVRE !

La décision de déplacer la majeure partie du gouvernement dans le Lot pour la première Conférence Nationale des Territoires délocalisée ainsi que les annonces faites en tant que candidats sur FR3 le 28 avril 2017, pouvaient nous laisser penser qu’il émanait une réelle volonté de changer de logique et de travailler à l’attractivité des territoires ruraux en engageant un moratoire sur les fermetures de classes et d’écoles rurales.

Ceci aurait permis, comme l’a dit le ministre devant la commission du Sénat le 15 novembre 2017, de soutenir « le projet d'école de la confiance, où l'on se fait confiance et qui inspire confiance à la société » , Cela aurait permis d’engager une véritable réflexion commune sur les besoins, les contraintes et les atouts de nos territoires.

Les engagements budgétaires, que nous soutenons, en faveur du dédoublement des classes de CP, nous interrogent sur deux points :
-que restent-ils comme marge de manœuvre pour travailler sur l’évolution démographique, notamment sur l’Académie de Toulouse qui accueillera 1600 élèves de plus en 2018 ?
- comment peut-on fermer des écoles rurales sous prétexte d’un faible effectif quand on préconise par ailleurs le dédoublement pour améliorer les conditions d’enseignement ?

La question n’est pas de défendre la ruralité contre l’urbain, mais bien de mettre les moyens, nationalement, pour donner, partout, sur tout le territoire, des conditions d’enseignement favorables aux apprentissages, permettre la formation continue, accompagner les élèves en situation difficile et les enseignants qui les éduquent.

Nos écoles de villages fonctionnent et ont de bons résultats grâce à leurs effectifs réduits qui permettent un travail de détection et de suivi des élèves en difficulté que le dispositif plus de maîtres que de classes dans des classes plus chargées ne saurait remplacer.

Ces écoles sont également un élément essentiel de la présence de l’Etat et de la cohésion sociale dans des territoires qui se sentent déjà trop abandonnés et trahis.

En conséquence, pour maintenir la vitalité de nos territoires, la qualité de l’école publique, et le maintien de la cohésion sociale, nous vous demandons :
- l'arrêt immédiat des fermetures d'écoles, suppressions de postes et regroupements.
- l'arrêt des protocoles et conventions ruralités qui ne font qu'encourager à la construction de groupes scolaires aux prix exorbitants.
- la réattribution immédiate des postes nécessaires (environ 40) pour permettre la réouverture d’écoles indispensables au territoire, la remise en état du réseau d'aide aux élèves en difficulté, le RASED, le redéploiement des postes de remplacement et de soutien scolaire.
- la mise en place d’une réelle concertation, avec les parents, les élus et les enseignants, pour travailler à partir des besoins et non des moyens en tenant compte
• des contraintes géographiques et démographiques (montagne, parc Naturel…)
• de l’accueil des 2 ans
• des conditions d’apprentissage
• des besoins de formation et de remplacement
- le soutien aux pratiques pédagogiques adaptées à nos classes rurales en multi-âges à travers la mise en réseau, le partage de ressources et la formation des enseignants.

Monsieur le Président, nous savons que vous êtes appelé à vous déplacer sur notre département.

Nous vous demandons expressément de répondre à notre invitation de venir constater, sur le terrain, la pertinence de nos écoles rurales, leurs difficultés et leurs réussites, leur attractivité !


Le collectif
- l’Association des Maires Ruraux du Lot,
- La petite école est une chance 46
- Le collectif citoyen de sauvegarde des écoles de village CCSEV
- Les associations de parents d'élèves

Contact :
Association des Maires Ruraux du Lot 46 amr46@amrf.fr
La petite école est une chance 46 la-petite-ecole-est-une-chance46@orange.fr
CCSEV ccsev46@free.fr blog http://ccsev.over-blog.com/


Les signataires

Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2018. Tous droits réservés.