Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition L'EAU EST UNE RESSOURCE LOCALE, SA GESTION DOIT ETRE ENTIEREMENT LOCALE

Pour:Perpignan-Méditerranée-Métropole


L'EAU EST UNE RESSOURCE LOCALE,
SA GESTION DOIT ETRE ENTIEREMENT LOCALE
Doivent y être associés le respect du citoyen et un droit juste

A l'attention de

Monsieur Robert VILA, Président de Perpignan-Méditerranée-Métropole
Mesdames, Messieurs les Maires des communes membres de Perpignan-Méditerranée-Métropole.

Monsieur Jean François LlUCH, directeur agence VEOLIA du territoire des Pyrénées Orientales
Monsieur Philippe DURAND, responsable agence SAUR de Perpignan-Méditerranée-Métropole


Le dysfonctionnement des compteurs à télérelève doit être reconnu par les entreprises délégataires et les élus
Les dysfonctionnements des compteurs à télérelève sont d'une ampleur insoupçonnée. Ces dysfonctionnements ont débuté en 2018 et ne semblent pas circonscrits à ce jour. Ces manquements professionnels ont engendré des factures d'eau aux montants anormalement élevés au regard des consommations habituelles et sont donc contestables et contestées.

Les services clientèle des entreprises délégataires doivent être locaux, traiter les litiges de manière juste sous le contrôle des élus
Déjà confrontés à ce problème, les usagers concernés se sont vus traités de manière irrespecteuse, méprisante, injuste par les services clientèles des délégataires.
Difficultés d'entrer en communication avec des services clientèles situés parfois à plusieurs centaines de kilomètres. Ces services distancés géographiquement ne sont pas en capacité d'appréhender les faits locaux qui sont exposés et donc de trancher de manière juste en cas de litige.
Les difficultés d'accès téléphoniques ou des échanges par voie de courriers postaux ou courriels engendrent des inerties qui épuisent les volontés d'être entendu. Cela entraîne une part importante des renoncements aux demandes de différentes natures augmentées par la pression de courriers d'injonction ponctués de menaces de coupure d'eau illégales.

Ce mode gestion de la communication savamment pensé ainsi que les économies de moyens des entreprises de l'eau sont au détriment des intérêts des citoyens usagers de l'eau.

Or, il est légitime que chaque usager puisse être reçu ou entendu par un interlocuteur local identifiable, en capacité de moyen pour trouver une solution juste quand un problème se présente et que ledit usager apporte des preuves de son bon droit.

En conséquence,

NOUS, USAGERS DE L'EAU POTABLE et de l'assainissement collectif, nous n'accepterons et ne considèrerons comme interlocuteurs des services publics en question que les agences locales des délégataires et les maires des communes membres de Perpignan-Méditerranée-Métropole responsables de la politique menée.
Nos réponses à ces courriers ou appels seront toutes redirigées vers les sièges locaux des délégataires et vers nos élus locaux si nous le jugeons nécessaire et justifier

Les usagers sont en droit de refuser le compteur d’eau communicant
Le compteur à télérelève n'a d'intérêt que pour le gestionnaire. L'intérêt majeur mis en avant du compteur « communicant» serait de suivre notre consommation en temps réel via internet. Quel intérêt pour des citoyens qui depuis quinze ans, à l'échelle nationale, ne cessent de réduire chaque année de 1% leur consommation, conscients de la valeur de cette ressource comme du coût des services d’accès à l’eau?
L’autre argument repose sur le fait que les services de distribution de l’eau potable sont ainsi en capacité de nous avertir en temps réel d’une surconsommation inhabituelle afin que l’usager puisse intervenir au plus vite lorsqu' il s'agit d'une fuite sur le circuit habitation ou provenant des appareils ménagers. Cela concerne 0,9 % des usagers.
Les promoteurs de ce compteur  «intelligent» nous vantent le bénéfice de recevoir deux factures semestrielles «au réel» et non une sur deux en valeur de consommation « estimée» comme le mode gestion antérieur le pratiquait.
Tout ceci reste de la théorie au regard des dysfonctionnements avérés qui sont apparus depuis 2018 et que ni VEOLIA ni la SAUR ne parviennent à maitriser jusqu'à ce jour. Lorsque votre compteur «communicant» fonctionne, il transmet et reçoit les données par réseau radio via des antennes relais. La transmission peut être perturbée par des obstacles naturels, des interférences d’ondes, des aléas climatiques, des pannes d’équipement, etc. Durant ces informations blanches, la consommation est de nouveau estimée ou déclarée indisponible...En cas de persistance des problèmes, on en revient au bon vieux relevé manuel des chiffres du compteur. Ces technologies sont coûteuses.
Evidemment, ces entreprises ont une petite idée des usages à venir de ce compteur «communicant» Les données de la vie privée du citoyen recueillies deviennent publiques du fait de la politique mise en place par le gouvernement. Elles seront revendues aux entreprises novatrices dans le domaine des nouvelles technologies. C’est le même concept que celui employé par les compteurs d’électricité LINKY. On peut imaginer dans un proche, la création de tarifs variables : de jour, de nuit, de jour rouge qui correspondraient à des périodes de sécheresse ou de conflits d’usages. Une facture qui deviendrait aussi difficile à comprendre que celle d’EDF. Ce scénario est plus que probable au vu du délitement des services publics de l'eau.

NOUS USAGERS DE L'EAU SOMMES EN DROIT DE REFUSER l’installation du compteur d’eau communicant et d’exiger la réinstallation d’un compteur non communicant.
Nous pouvons faire opposition à un compteur «communicant» déjà en place alors que nous n'en avions pas émis la demande. Nous sommes en droit d'exiger la réinstallation d'un compteur non communicant. Ses relevés seront effectués par un agent de l'entreprise gestionnaire comme cela se faisait auparavant.L'installation du compteur d'eau communicant n'est pas soumis à obligation.


Les signataires

La Pétition L'EAU EST UNE RESSOURCE LOCALE, SA GESTION DOIT ETRE ENTIEREMENT LOCALE , sera adressée au Perpignan-Méditerranée-Métropole. Elle est créée et écrite par la communauté association des Usagers de l'Eau des Pyrénées Orientales.
Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2021. Tous droits réservés.